Top France

Edition du 15/10/2019
 

Ellner

Sommet

ELLNER


À Épernay, la famille Ellner, qui possède son propre vignoble de 50 hectares, associe l’intimité, l’expérience, la connaissance, le savoir-faire familial avec ses secrets de fabrique, des raisins issus de terroirs connus, soignés, nourris et compris depuis des décennies, qui sont des atouts incontestables de cette très belle maison. Talent et grande rigueur dans les assemblages, tout cela permet d’imprimer un vrai style Ellner, rare et racé. Jean-Pierre Ellner (3e génération) et son épouse Michèle dirigent la société, épaulés par leurs filles, Emmanuelle et Alexandra et leurs neveux, Frédéric et Arnaud. C’est Charles-Émile Ellner qui créa, au début du siècle dernier, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable “locomotive”, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin. Côté vignoble : lutte raisonnée, utilisation minimum des produits phyto-sanitaires; enherbement contrôlé, fertilisation organique. Un vignoble de 50 ha réunissant pas moins de 15 différentes provenances : Côte des Blancs, Montage de Reims, Vallée de la Marne, Côtes de Sézanne… et produisant les 3 cépages champenois, Chardonnay, Pinot noir, Pinot meunier. De vieilles vignes (25 à 45 ans !) donnant des vins avec plus de personnalité; 2/3 de nos vignes ont plus de 25 ans ! Une belle palette de possibilités d’assemblages ! “Cela fait une quinzaine d’années que nous avons adopté une viticulture raisonnée du vignoble, et nous appliquons les principes de précautions de protection de l’environnement, précise Frédéric Ellner. Nous essayons de faire vieillir le vignoble pour avoir des vignes plus âgées, on arrache très peu dans un souci de préservation qualitative des ceps des meilleures parcelles. Dans les années difficiles, c’est un atout qualitatif incontestable: on a des richesses en sucre supérieures dans les vieilles vignes, c’est la sagesse de l’âge... Nous sommes spécialistes du Chardonnay, nos vignes sont en partie situées sur les Côtes d’Épernay, cela touche la Côte des Blancs, nous avons donc de très jolis terroirs à mi-côte, c’est idéal pour la ventilation; l’exposition (est-ouest et sud), la typicité des sols où nous avons un joli terroir de craie qui donne des arômes bien particuliers et savoureux à nos Champagnes. En Sézannais, les terroirs sont un peu différents, et apportent une touche originale.” Côté vendanges : des pressoirs pneumatiques pour préserver toutes les qualités du raisin fraichement cueilli. “Notre vendangeoir peut accueillir 80 personnes avec des chambres au-dessus, poursuit Michèle Ellner, nous avons créé un bel établissement avec un grand hangar. Nous prévoyons l’avenir car cela devient difficile d’accueillir autant de saisonniers. Nous vendangeons tous nos raisins à la main, cela représente une troupe de 120 vendangeurs, répartis sur nos trois pôles de production. Côté cuverie : “une nouvelle cuverie (environ 15 000 hl de capacité) offrant tous les avantages des techniques d’aujourd’hui pour nous permettre de travailler en accord avec nos traditions de vinification: respect des qualités de chaque cépage, de chaque terroir de façon à les laisser s’exprimer pleinement dans nos différentes cuvées. Toujours pas de fermentation malolactique pour préserver la fraîcheur des vins. Après la mise en bouteilles, nos vins retrouvent le calme et la sérénité de nos caveaux traditionnels. Environ 2 km de caves souterraines offrant des conditions optimales pour une maturation lente de nos champagnes. Pas de précipitation, le temps fait son œuvre ! ISO 22000 : depuis le 24/07/2015 : un aboutissement dans notre recherche constante de l’excellence par le respect de la qualité et de la sécurité. “J’applique une méthode douce de vinification, nous dit Michel Rozeaux, œnologue Maison Ellner depuis 15 ans, je fais les fermentations alcooliques à 18°, nous refroidissons les cuves pour que les fermentations se fassent de manière plus longue, plus en douceur. Il y a vraiment une incidence sur les arômes. Nous préférons les arômes floraux sur les Chardonnays et assez minéraux sur les Pinots noirs. Une fermentation douce suivie d’un soutirage, tout de suite après la fermentation, puis je laisse les vins tranquilles un mois. Pour éclaircir les vins, je préfère toujours la méthode douce, je fais un collage, puis un léger tamisage et, je laisse mes vins se reposer pendant un bon mois. Aujourd’hui, le collage devient de plus en plus rare car beaucoup font de la pré-fitration sur filtres ou avec d’autres systèmes car ils tirent dès le mois de janvier. Chez Ellner, on se donne du temps. Nous vendons encore les 2008 et 2009 alors que certains vendent déjà les 2011… Après le collage, ce sont les assemblages, puis passage au froid et enfin filtration et tirage. Nous vinifions de façon très traditionnelle mais en apportant un certain savoir-faire basé sur la délicatesse et la patience, on ne bouscule pas les vins. Cette volonté de la Maison Ellner de garder ses vins sur lies un certain temps en cave avant la commercialisation, permet à nos Champagnes d’acquérir plus de complexité, les vins continuent d’évoluer, les arômes sont multipliés et cela apporte une belle subtilité à tous ces arômes fruités et floraux. Il faut laisser “du temps au temps” au vin. C’est un élément vivant et, moins on le secoue, plus il donne de belles choses. Grâce au “sans-malo”, qui est un peu notre spécialité, nous obtenons beaucoup de fraicheur dans nos Champagnes. Notre façon de vinifier, tout en délicatesse et en laissant les bouteilles longtemps sur lies, sont des atouts qualitatifs très importants pour le consommateur, dont nous sommes très respectueux ici.”

   

Ellner

Famille Ellner
1 et 6, rue Côte-Legris - CS 40223
51207 Epernay Cedex
Téléphone : 03 26 55 60 25

Email : info@champagne-ellner.com

Site : www.vinsdusiecle.com/champagneellner



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BIZARD


C’est en 1862, qu’Eugène Missol le grand-père du grand-père des propriétaires actuels, plante des champs de vigne sur la partie élevée en coteaux au sud du village d'Allan. Il marque le début de l’esprit vigneron de la famille. Son fils Adrien Missol puis son petit fils Eugène Missol Legoux poursuivent cette passion et développent l’exploitation. Depuis 1980, Marc et Anne-Marie Lépine, les descendants directs, pratiquent l’Agriculture raisonnée, sur ce terroir très spécifique, avec un sous-sol composé d’argiles graveleuses et de calcaires durs. Marc Lépine considère “qu’en 2018, les Grenaches ont de forts degrés, arrivant à 17°, et tout laisse présager une magnifique année qualitative et quantitative. Le 2017 se goûte remarquablement bien et prouve que nous avons également un très grand millésime. En vente cette année, les blancs et rosés 2018, les rouges 2016 et 2017, en Igp, les 2018.” Remarquable Grignan-les-Adhémar rouge Montagne de Raucoule 2016, Syrah et Grenache noir à parts égales, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche. Goûtez aussi le Grignan-les-Adhémar rouge Serre de Courrent 2016, majorité de Syrah avec une touche de Grenache noir, Syrah élevée en barriques. Il a une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, également une réussite ! Beau Grignan-les-Adhémar Blanc d’Amour 2017, Grenache blanc, Viognier, Marsanne et Roussane, il développe des senteurs à dominante de fruits secs (abricot) et d’aubépine, un vin élégant au palais. Et le Grignan-les-Adhémar Blanc de Charme, Grenache blanc, Marsanne, Roussane, fermenté et élevé 5 mois en barriques neuves, un vin gras, séducteur, persistant, avec ces notes de fleurs et d’agrumes.

Marc et Anne-Marie Lépine
Chemin de Bizard
26780 Allan
Téléphone :04 75 46 64 69
Email : contact@chateaubizard.fr
Site personnel : www.chateaubizard.fr

Château HENNEBELLE


Une propriété familiale de 11 ha de vignes, et des viticulteurs de père en fils depuis cinq générations. Laurent Bonastre a repris l’exploitation de son père, parti à la retraite. Il nous indique “qu’en 2018, les vendanges ont été parfaites, qualité et quantité se rejoignent, les vins sont ronds, fruités, concentrés et, pour lui, le 2018, supérieur au 2017 se rapprocherait du 2016. Depuis 2015 et 2016, nous avons produit un nouveau vin “Hennebelle N° 1 cuvée H”, et cette année, nous le sortirons en 2018 (sélection des meilleures parcelles de Merlot, Cabernet et Petit Verdot).  Actuellement nous proposons à la vente les millésimes allant de 2011 à 2016 puis cet été, les 2017.” Vous allez aimer ce Haut-Médoc 2016, très parfumé, alliant une bonne base tannique à un velouté charmeur en bouche, un vin où élégance et puissance en bouche s’harmonisent très bien, où dominent la fraise des bois et le cuir, de belle garde.  Le 2015 est de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), tout en charme, de bouche riche et harmonieuse, où l’on retrouve ces nuances fruitées et épicés, idéal sur un jarret de veau aux petits oignons ou un carré d'agneau rôti aux courgettes et tomates farcies, par exemple . Le 2014 est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, chaleureux, très persistant en bouche. Joli 2013, de robe grenat, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche équilibrée, à déboucher, notamment, sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf farci aux pruneaux.  Le 2012 est excellent, bien typé, charpenté, élégant, aux tanins denses, avec des senteurs de mûre et de musc, d’excellente évolution, un très beau millésime. Le 2011, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et le fumé.

Pierre Bonastre
21, route de Pauillac
33460 Lamarque
Téléphone :05 56 58 94 07
Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-hennebelle.com

Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


La vieille cave, construite vers les années 1860, a été le point de départ de la spécialisation viticole à Monthoux. Après les années difficiles de la guerre et le déclin brutal du tourisme thermal d'Aix-les-Bains, la relance des années 1960 incitait Marcel Million Rousseau et son fils Michel à modifier les bâtiments en reliant les deux caves voutées alors distantes d'une dizaine de mètres et à transformer les écuries en caves. Les dernières modifications liées au succès toujours grandissant des vins de Monthoux ont été effectuées par Michel Million Rousseau et son fils Xavier en 1999-2000 avec la transformation d'une grange en stockage de bouteilles et l'ouverture d'un caveau de dégustation. On se fait toujours plaisir avec la Roussette de Monthoux 2017, c’est un vin ample au nez, qui allie structure et finesse, avec ces notes de fumé et d’agrumes bien spécifiques. Goûtez aussi le Jongieux Jacquère 2017, avec une jolie robe doré, minéral, suave et vif à la fois, avec des nuances florales persistantes, d’une belle longueur en bouche. Le Savoie Chardonnay 2017 sent les fruits mûrs, au nez subtil et persistant, avec des notes bien caractéristiques de fleurs blanches et de fruits secs (abricot, noix), il est harmonieux en bouche et s’accorde très bien avec une sole aux légumes ou des gnocchis de semoule aux langoustines. Séduisant Jongieux Gamay 2017, couleur rubis foncé, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, tout en rondeur rondeur. Très joli Savoie Mondeuse 2017, de bouche charnue, de robe grenat, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, tout en finale comme le Savoie Mondeuse Sélection de Vieilles Vignes, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie charpente et souplesse, de robe intense qui se débouche aussi bien sur un Cantal qu’avec des côtes de veau. 


Monthoux
73170 Saint-Jean-de-Chevelu
Téléphone :04 79 36 83 93 et 06 86 95 34 26
Email : vinsmillionrousseau@orange.fr
Site personnel : www.vinsmillionrousseau.fr

PIERRE FRICK


En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. On est toujours sous le chame de ce Muscat Steinert 2016, de bouche bien fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée, suave, finement bouqueté, un vin où la richesse s’associe à la distinction, à servir avec une tarte amandine ou un quatre-quarts aux pralines roses. Beau Pinot Noir Strangenberg 2018, pur vin, sans sulfite ajouté, une réussite, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, alliant structure et velouté. Tout en charme, le Pinot Gris Grand Cru Vorbourg 2017, macération, pur vin sans sulfite ajouté, développe une pointe de fraîcheur et un fruité persistant, d’une jolie complexité aromatique aux nuances fumées, de robe très brillante. Remarquable Riesling Grand Cru Vorbourg 2016, aux connotations de fleurs, de citron et de lis, dense et racé, bien équilibré en acidité, de bouche savoureuse, un vin de très bonne évolution. Goûtez aussi le Bergweingarten 2017, pur Sylvaner, sans sulfite ajouté, non filtré, qui sent bon le pamplemousse et la pêche, et ce Gewurztraminer 2018, macération, pur vin, sans sulfite ajouté, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa densité d’arômes, sec et persistant en bouche, parfait sur une langouste grillée ou une poule pochée sauce verte.


5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Email : contact@pierrefrick.com
Site : pierrefrick
Site personnel : www.pierrefrick.com


> Nos dégustations de la semaine

Château PANCHILLE


Ce propriétaire passionné n?a pas perdu son temps en réalisant de nombreux investissements dans son vignoble de 20 ha (86% de Merlot, 12% de Cabernet franc, 1% de Malbec, 1% de Petit Verdot pour les rouges, et 60% Sauvignon, 40% Sémillon pour les blancs) : mise aux normes du traitement des effluents viti et vinicole, achat de nouvelles cuves Inox de 90 hl, volumes plus petits qui permettent de vinifier séparément les parcelles et offrent plus de choix pour les assemblages, automatisation de la régulation de température, restructuration du vignoble d?une parcelle de 1 à 2 ha tous les 4 à 5 ans. Le Château Panchille est engagé dans la démarche du SME des vins de Bordeaux.
Remarquable Bordeaux Supérieur 2016, issu, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, qui a la couleur rouge soutenu, reflets pourpres, nez boisé, vanillé, notes de moka, fruits rouges mûrs, bonne concentration, tanins à la fois puissants et enrobés, la finale est longue et boisée.
Toujours ce beau Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2015, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son Merlot, au parfum de cerise et de sous-bois.
Excellent Bordeaux blanc de Fernand, créé par Pascal pour son fils Fernand, vieilles vignes de Sémillon 50% et Sauvignon 50%, d?une finale longue aux agréables notes d?agrumes, de bouche vive. Comme le Bordeaux rosé (50% Sémillon, 50% Sauvignon), de robe rose pâle, à la fois sec et friand. Et pour finir le Graves de Vayres rouge 2016, (90% Merlot, 10% Cabernet franc, au nez de fruits noirs macérés, aux connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, un vin dense, complexe, séducteur, de garde.

Pascal Sirat

33500 Arveyres
Tél. : 05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Email : info@chateaupanchille.com
www.chateaupanchille.com


Champagne R.H. COUTIER


C?est la quatrième génération qui exploite ce domaine familial de près de 9 ha, aidée de la cinquième génération avec Antoine sur le domaine depuis 4 ans, qui s?occupe aussi bien de la production que du commerce. Des vignerons passionnés, dont les prix sages s?associent à une très belle régularité qualitative.
Nous avons pu nous régaler avec ce Champagne brut Grand Cru Millésime 2011, de jolie robe dorée, aux arômes de pain grillé et d?abricot, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d?une jolie finesse, à la mousse fine et distinguée, vraiment savoureux (32€). Le brut Grand Cru Blanc De Blancs, est savoureux, ample et parfumé, avec des notes d?agrumes typiques, de bouche dominée par les fruits cuits et les petits fruits secs, légèrement miellée comme il le faut (23€).
C?est aussi toujours un plaisir de goûter ce Champagne Tradition brut Grand Cru, 75% Pinot Noir et 25% Chardonnay, de mousse fine et dense, d?une belle harmonie, tout en fraîcheur, ample, qui développe de fins arômes de rose et de genêt (20€). Excellent rosé brut Grand Cru, 50% Chardonnay et 50% Pinot Noir, aux nuances de pivoine, d?iris, de fraise, fluide en bouche, soyeux, velouté, très élégant, parfait par exemple sur des tartes aux fruits (23,50€). Et bien entendu la cuvée Henry III, un Blanc De Noirs 100% Pinot Noir, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix, ce Champagne mêle vivacité et charpente, un vin tout en arômes.

René, Nathalie et Antoine Coutier
7, rue Henri-III
51150 Ambonnay
Tél. : 03 26 57 02 55
Email : champagne.coutier@wanadoo.fr


Clos CULOMBU



> Les précédentes éditions

Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018

 



CLOS DES LUNES


Gérard TREMBLAY


Francis BLANCHET


Domaine du MAS ROUS


Château DAVID


Château PRADEAUX


Henry NATTER


BERTHELOT-PIOT


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Sylvain MOSNIER


Château LUCHEY-HALDE


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Domaine METRAT & Fils


Domaine de SAJE


Domaine PERALDI


Domaine Le CAPITAINE


Georges KLEIN et Fils


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Château des PEYREGRANDES


Château CROQUE MICHOTTE


Domaine CAVAILLES


Château LAFARGUE


Domaine de GRANDMAISON


Domaine Antonin GUYON


Château D'ARRICAUD


Jean-Michel PELLETIER


Domaine de CARTUJAC


Domaine des RAYNIÈRES


Michel LITTIÈRE


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Jean-Marie NAULIN


Domaine Jean CHARTRON


GOSSET



DOMAINE PICHARD


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales